Elections TPE : Quels enseignements d’un scrutin qui n’a pas mobilisé les salariés concernés ?

Syndicats de salariés
> Elections TPE : Quels enseignements d’un scrutin qui n’a pas mobilisé les salariés concernés ?

Publié le mercredi 22 février 2017

Avec une participation de 7,35 %, cette élection sensée mesurer l’influence des différentes organisations syndicales chez les salariés des entreprises de moins de 11 salariés n’a pas intéressé les salariés concernés, c’est le moins que l’on puisse dire. Cette faible participation ne permet pas de tirer des enseignements solides d’un scrutin où les trois grandes organisations représentatives au niveau national ont perdu de l’audience par rapport à l’élection de 2012.

Pourquoi une participation à ce niveau ?

Toutes les conditions étaient réunies pour que la participation soit faible même si le chiffre de 7,35 % en baisse de 3 points par rapport à 2012 est particulièrement inquiétant.

Tout d’abord, un vote sur sigle pour mesurer la représentativité d’organisations syndicales que les salariés des TPE ne côtoient pas au quotidien ne peut pas mobiliser l’électorat. Et cela quelle que soit l’action réelle de ces organisations au profit des salariés des TPE. Sans faire de distinction, ces salariés ont une image négative des syndicats qui pour eux défendent les intérêts des salariés des grandes entreprises ou de la fonction publique sans se préoccuper de leur sort.


Voir en ligne : Les clés du social du 18/01/17

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux