Embellir son CV, un sport national

Le Nouvel Observateur du 12/04/13 par Véronique Radier

Politique de l’emploi
> Embellir son CV, un sport national

Publié le vendredi 3 mai 2013

Pas un jour sans qu’une bio truquée ou embellie ne défraie la chronique. Selon les spécialistes, un CV sur deux serait en réalité truqué.

Depuis quelques jours, l’agrégation passionne les foules. Blanche Lochmann, présidente de la société des agrégés, s’en amuse sur son blog : "Jamais autant la presse ne s’était spontanément intéressée à l’agrégation. Pendant quelques jours, j’ai, de vive voix ou au téléphone, expliqué ce qu’est l’agrégation, comment on l’obtient, ce qu’elle vaut, son histoire, les raisons de son prestige."

Mais le cas retentissant du grand rabbin de France Berheim, finalement poussé à la "mise en congé" pour avoir usurpé un diplôme qui n’était pas le sien est loin d’être isolé. Nicolas Sarkozy s’est également retrouvé avec un CV enjolivé par les organisateurs de l’une de ses conférences. On se souvient aussi de Rachida Dati et son MBA d’HEC - non validé - du directeur de l’aéroport de Limoges au pedigree 100% factice, du DG de Yahoo ! remercié pour avoir "embelli ses qualifications universitaires". Les affaires de CV truqués défrayent régulièrement la chronique. Mais au-delà de ces cas sensationnels, le phénomène est massif.


Voir en ligne : La suite de l’article par ici...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux