Entre Loi ESS et Légion d’honneur. Les coopératives d’activités et d’emploi sont en fête

Coopératives d’Activités et d’Emplois
> Entre Loi ESS et Légion d’honneur. Les coopératives d’activités et d’emploi sont en fête

Publié le mardi 22 novembre 2016

Félicie Domène, gérante des Coopératives d’Activités et d’Emploi (CAE) Régate et Régabât, a reçu ce jeudi 17 novembre, les insignes de Chevalier de l’ordre national de la Légion d’honneur, par Jean-Luc Candelon, président du conseil de surveillance du Groupe Scopelec et vice-président de l’URSCOP Midi-Pyrénées.

Cette distinction salue 17 années passées à œuvrer pour la reconnaissance des Coopératives d’Activités et d’Emploi et du statut d’entrepreneur-salarié ainsi que pour son engagement au service de l’Économie Sociale et Solidaire.

La cérémonie a eu lieu au Centre Etic-PTCE « Les Ateliers » à Castres en présence de Jean-Yves Chiaro, Sous-Préfet du Tarn, Carole Delga, ancienne ministre de l’Economie Sociale et Solidaire et Présidente de la Région Occitanie ainsi que de nombreux entrepreneurs-salariés, coopérateurs et partenaires.

« Profondément touchée par la marque de reconnaissance que le ministère de l’Economie Sociale et Solidaire m’a accordée par le grade de Chevalier dans l’ordre national de la Légion d’honneur, je me dois avant tout de partager ce titre et les honneurs qu’il représente pour la nation avec le mouvement coopératif et particulièrement les Coopératives d’Activités et d’Emploi que je représente. Le soutien du mouvement coopératif pour la rédaction de la Loi ESS a motivé mon engagement pour le réseau Coopérer Pour Entreprendre et pour les Coopératives d’Activités et d’Emploi, aboutissant à la reconnaissance de nos organisations par le vote de la loi au mois de juillet 2014.

Cette reconnaissance impulse ainsi un nouvel élan pour le statut d’entrepreneur-salarié, modèle d’avenir et s’inscrit pleinement dans la dynamique de coopération des territoires.

Membre du Conseil supérieur de la coopération, conseillère au CESER Occitanie, élue à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Tarn et vice-présidente de l’URSCOP Midi-Pyrénées, je suis au cœur d’un écosystème coopératif où les différents acteurs doivent collaborer. Nous démontrons ensemble que l’humain doit être au centre de l’économie.

Ce 17 novembre illustre la mobilisation commune de l’ensemble des acteurs en organisant sur une même journée l’inauguration du Centre Etic, l’animation du Pôle Territorial de Coopération Economique Les Ateliers, les portes ouvertes des résidents et la célébration de la Loi ESS par la légion d’honneur.

Un bel exemple de coopération pour défendre une autre économie et améliorer la place de l’individu sur ce territoire. » explique Félicie Domène

À 51 ans, Félicie Domène, est gérante des CAE Régate et Régabât, basées au Centre Etic Les Ateliers à Castres (81).
D’origine auvergnate, elle a toujours été sensible à la philosophie et aux valeurs prônées par les Sociétés Coopérativeset Participatives (SCOP). Dès 1999, Félicie Domène s’emploie à promouvoir l’ESS et le modèle des CAE pour instaurer une organisation qui lui permet d’être tournée vers les autres.

« Sans toi, Régate et Régabât ne seraient pas ce qu’elles sont aujourd’hui. Il faut de la générosité pour donner autant, et cette générosité semble un puit sans fond. Aujourd’hui, tu t’investis dans la présidence d’une nouvelle SCIC qui développe la monnaie COOPEK. Encore un projet innovant ! Enfin, en plus de tous les mérites qui viennent d’être énoncés, tu es une femme et une mère ! Et nous sommes heureux et fiers de pouvoir compter dans notre mouvement des femmes qui entreprennent, qui innovent et qui réussissent. » Jean-Luc Candelon, président du conseil de surveillance du Groupe Scopelec et vice-président de l’URSCOP Midi-Pyrénées

« Depuis bientôt vingt ans, Félicie œuvre pour l’émancipation économique et professionnelle d’individus organisés collectivement. Alors que notre société semble embourbée dans une tradition économique déshumanisée, l’État voit juste en félicitant cette jolie citoyenne qui ne parlepas de changer le monde, mais qui le change. » Cécil Baboulène, compagnon de Félicie Domène

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Territoires d’ESS

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux