Et si la France ne souffrait pas d’un coût du travail trop élevé sur les emplois peu qualifiés ?

Pôle Emploi
> Et si la France ne souffrait pas d’un coût du travail trop élevé sur les emplois peu qualifiés ?

Publié le mardi 5 août 2014

L’économiste Olivier Passet vient de publier une note de synthèse montrant que la France souffre surtout d’un déficit d’emploi dans des secteurs à forte qualification, de l’information à la santé, et que les politiques de baisses de charges au niveau du SMIC sont peut-être basées sur des hypothèses erronées.

Olivier Passet a publié une note d’analyse indispensable au début de l’année 2014 (« Emploi et chômage : ce que la crise a changé »). Le directeur des synthèses économiques de Xerfi récidive dans une autreoù il va à l’encontre de quelques solides idées reçues en matière d’emploi, en particulier sur un mal français endémique supposé, le sous-développement des emplois de services peu qualifiés. Or, selon lui, les experts qui, sur la base de cette idée, plaident pour une nécessité de concentrer la baisse des charges sur les bas salaires pour obtenir un effet maximal sur l’emploi, ont une hypothèse de travail erronée.


Voir en ligne : La suite de l’article...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux