Facebook : ces « like » qui nous trahissent…

Revue de presse de Ess toujours plus net
> Facebook : ces « like » qui nous trahissent…

Publié le jeudi 21 mars 2013

A chaque fois qu’un abonné Facebook clique sur un bouton « j’aime », il fait bien plus qu’exprimer une préférence pour une vidéo, une page etc. Il donne des indices qui, une fois rassemblés et examinés, permettent à ceux qui disposent de ces donnés de peindre un portrait presque exact de l’utilisateur.

C’est en tout cas ce que révèle une étude de l’université de Cambridge qui a analysé les clics sur les boutons « like » ou « j’aime », de 58000 utilisateurs de Facebook. Les résultats, résumés sur le site Cnet, sont édifiants.


Voir en ligne : La suite de l’article par ici...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’ESS toujours plus NET(te) !

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux