Facebook peut savoir ce que vous n’avez pas osé publier

Revue de presse de Ess toujours plus net
> Facebook peut savoir ce que vous n’avez pas osé publier

Publié le mardi 28 avril 2015

Vous est-il déjà arrivé de commencer à rédiger un message sur Facebook et finalement de renoncer à le publier ? Le contraire serait étonnant. Mais techniquement parlant, rien n’empêche le réseau social d’enregistrer absolument tout ce que vous vous apprêtez à dire, mais que vous n’avez jamais publié. Comme le rapporte le consultant Príomh Ó hÚigínn, Facebook utilise un code javascript qui envoie vers ses serveurs tout ce que l’utilisateur est en train de saisir comme nouveau "statut", sans attendre que l’internaute ait validé.

La fonction s’explique techniquement, puisque comme le laisse entrevoir l’analyse du trafic réseau ci-dessous, il s’agit d’un script qui doit permettre à Facebook de suggérer automatiquement des termes à saisir (comme le nom d’interlocuteurs lorsque l’on écrit "@lapersonne" dans le message).


Voir en ligne : Numérama du 09/04/15 par Guillaume Champeau

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’ESS toujours plus NET(te) !

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux