Faut-il une agence européenne de notation des plates-formes numériques ?

Revue de presse de Ess toujours plus net
> Faut-il une agence européenne de notation des plates-formes numériques ?

Publié le mardi 28 juillet 2015

Chacune des 70 propositions du rapport Ambition Numérique du CNNum, remis au gouvernement le 18 juin, mérite qu’on s’y attarde. Certaines font consensus, d’autres inquiètent, voire interpellent, comme la création d’une agence de notation des plates-formes. Eléments d’analyse.

Elle est pourtant discrète cette proposition du CNNum, de créer "une agence européenne de notation de la loyauté (des plates-formes), appuyée sur un réseau ouvert de contributeurs et un corps d’experts en algorithmes (ou algorithmistes) mobilisable sur demande". Elle n’est en effet qu’un sous-ensemble de la proposition 10 "Adapter le design institutionnel" du rapport Ambition numérique, synthèse subjective de la grande concertation numérique lancée en France à l’automne 2014 (17678 contributions par 5000 participants) et remise au Premier ministre, Manuel Valls, le 18 juin dernier.


Voir en ligne : L’Usine digitale du 08/07/15 par Aurélie Barbaux

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’ESS toujours plus NET(te) !

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux