Fin de la parenthèse enchantée pour le crowdfunding

Association Française des Fundraisers
> Fin de la parenthèse enchantée pour le crowdfunding

Publié le jeudi 25 février 2016

Les chiffres du dernier Baromètre du crowdfunding sont impressionnants. Entre 2013 et 2015, les dons réalisés par le biais du financement participatif ont plus que doublé – passant de 20 millions d’euros à plus de 50 ! Sans parler des investissements qui ont quintuplé – 50 millions d’euros – et des prêts (passés de moins de 50 millions d’euros en 2013 à près de 200 millions désormais !). « La collecte sur les plateformes françaises de crowdfunding poursuit sa forte dynamique passant de 152 millions d’euros en 2014 à près de 300 millions d’euros en 2015 », se félicite l’association Financement Participatif France, qui a publié ce Baromètre.

Alors, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes pour le crowdfunding ? Pas si sûr, pointe un intéressant article du Monde qui s’émeut du « succès en trompe-l’œil » de la finance participative. La preuve ? MyMajorCompany, site pionnier, « jette l’éponge », révèle le quotidien. En cause : une diversification mal goupillée de ses activités de crowdfunding et une concurrence de plus en plus rude des mastodontes Ulule et KissKissBankBank, qui détiennent désormais 80 % du « marché du don ».


Voir en ligne : La suite de l’article...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux