GOEES : Il est urgent de se rassembler et de se mobiliser !

Groupement des Organismes Employeurs de l’Economie Sociale (GOEES)
> GOEES : Il est urgent de se rassembler et de se mobiliser !

Publié le mardi 12 septembre 2017

Dans les champs croisés du GOEES que sont le « social » et l’ESS, les cent premiers jours d’Emmanuel Macron au pouvoir ne peuvent –hélas- que susciter des inquiétudes et rendent nécessaire le rassemblement et la mobilisation.

S’agissant des ordonnances, elles aggravent l’inversion des normes de la loi ElKomry et contrairement à ce qui est trop souvent proclamé –comme pour s’en convaincre- affaiblit les compétences des branches.

Le licenciement, c’est désormais « open bar ». La quasi-totalité des protections des salariés sont abaissées et les juges privés de tout pouvoir d’appréciation. Le référendum d’entreprise, élargi aux PME-TPE légalise le chantage à l’emploi. Les Institutions Représentatives du
Personnel sont démantelées.

Nous sommes effarés que l’UDES qui revendique le monopole de représentation des employeurs de l’ESS se dise « globalement satisfaite » de ce texte de régression sociale. S’agissant de la baisse de dotation des collectivités locales, et de l’importante réduction des emplois-aidés, appliquée dors et déjà avec zèle par les préfets et les services de l’Etat, ces mesures vont gravement porter atteinte à l’accompagnement social et culturel de très nombreux citoyens et mettre en péril de nombreuses structures de l’ESS.

Là encore, les réactions des grandes têtes de réseau qui expriment leurs craintes légitimes ne sont pas à la hauteur des menaces. Elles n’organisent pas la nécessaire mobilisation de leurs publics.

Or, à l’heure d’une majorité aussi docile qu’incompétente, c’est de mobilisation qu’il s’agit pour faire entendre la voix de tous ceux qui vont voir sous l’effet de ces textes leurs rapports sociaux dégradés, leur vie saccagée, au nom d’un libéralisme dogmatique et au profit de la
finance et de ses serviteurs.

Syndicat d’employeurs, conscients de leur responsabilité sociale et pour beaucoup détenant leurs pouvoirs du monde des salariés, des citoyens sociétaires, mutualistes, adhérents d’entreprises de l’ESS, le GOEES appelle à assurer le plein succès des initiatives sociales et syndicales de protestations contre des mesures aux effets catastrophiques.

Le GOEES se réjouit des prises de positions de la CGT, de l’Union Sud-Solidaires, de la FSU, de l’UNEF, mais aussi de l’opposition exprimée par la CFE-CGC et des voix qui peuvent s’exprimer au sein d’organisations favorables ou résignées aux ordonnances, et notamment au sein des UD et Fédérations FO.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Yannick Fouineau (GOEES)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux