Gilles Bernier, victime de la loi LOPPSI 2

Publié le mercredi 16 mars 2011

Ces 5 dernières années ont été plus que douloureuses pour Gilles Bernier. Pourtant cet amoureux de la nature avait tout prévu pour que lui et sa famille vive en paix et en harmonie prés des marais salants entre La Baule et Guérande.

Il décide d’installer sa famille dans une yourte à Guérande, une démarche réfléchie, loin d’une lubie d’écologiste. Gilles Bernier est incontestablement victime successivement de la spéculation foncière, de délation et de la loi LOPPSI 2.

L’article 32 ter A, permet d’expulser les habitants installés de manière « illicite » [...] l’article prévoit également la destruction des biens, ainsi qu’une amende de 3 750 euros pour le propriétaire du terrain, public ou privé, qui s’opposerait à ces procédures.


Voir en ligne : La suite de l’article en cliquant ici...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

Laisser un commentaire

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux