Intérêt général, parité et article 2 dans l’édito cette semaine

Editorial de la lettre d’information du 06 juin 2016

Editoriaux des lettres d’information hebdomadaires
> Intérêt général, parité et article 2 dans l’édito cette semaine

Publié le lundi 6 juin 2016

Nous avons lancé la première phase de notre nouvel outil : ’notre’ baromètre de l’emploi dans l’ESS. Non, pas un Nième baromètre pour concurrencer l’excellent du CNCRES, juste un vrai baromètre qui prendra la mesure tous les ans des recruteurs et candidats avec qui nous collaborons. Perspectives d’embauche, retours sur les candidatures, attentes, voici ce que notre outil permettra de faire ressortir... Et en tout complémentarité des outils existants !

Le Haut Comité à la Vie Associative (HCVA) a remis à Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, le rapport sur la notion d’intérêt général fondant l’intervention des associations. Attendu, redouté, ce rapport va permettre de déterminer les critères pour reconnaître l’intérêt général d’une association, autrement que par le "simple" prisme fiscal qui était la norme jusque là. On peut espérer sortir de la simple logique des sources de financement pour estimer l’intérêt général, surtout dans un contexte où l’auto financement est de plus en plus exigé pour les associations ! Cohérence, cohérence !
Saluons une initiative, qui si elle ne relève pas du marketing, sera à coup sûr une action exemplaire et donc à suivre. Le mouvement mutualiste a lancé Mut’Elles pour favoriser la parité femmes / hommes dans les instances mutualistes. Le constat est connu depuis longtemps et malheureusement, la loi sur la parité n’a pas fait beaucoup évoluer les lignes (et les mentalités donc). Il faut continuer et le mouvement mutualiste semble manifester une volonté forte d’être précurseur et novateur ! Banco...
Une parmi d’autres... Nous aurions pu en choisir une ailleurs... Ici... Ou là... Mais c’est l’alerte du Mouvement associatif NPDC-Picardie que nous souhaitons pointer... Les associations souffrent des baisses de financements... Publics, évidement, mais pas que... Le mécénat n’est pas la panacée, les partenariats entreprises / associations non plus... Alors, le mouvement associatif dans son rôle de porte parole tire la sonnette d’alarme et interpelle les représentants publics.

L’UDES communique beaucoup sur la loi travail, prend sa place, toute sa place. Cette semaine, il tente la voie(x ?) du dialogue et appelle les parlementaires à suivre sa proposition liée à l’article 2, point majeur de crispations des syndicats et associations mobilisées. Rappelons que l’article 2 introduit l’inversion des normes juridiques en faisant passer comme prioritaire l’accord d’entreprise devant l’accord de branche.

Bonne lecture !
Bonne semaine !


Voir en ligne : Retrouvez la lettre d’information hebdomadaire de Ressources Solidaires...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux