Intervention de François Rebsamen - Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE)

Ministère du travail
> Intervention de François Rebsamen - Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE)

Publié le vendredi 11 juillet 2014

Même s’il est douloureux de faire ce constat, malheureusement il nous faut l’admettre, l’exclusion, la pauvreté, la précarité touchent notre pays dans de graves proportions.

8,8 millions de personnes en 2011 (contre 7,8 millions en 2008) y vivent sous le seuil de pauvreté.

A tous ceux qui viennent en aide aux plus précaires, qui donnent l’alarme quand la situation est trop critique et qui retiennent le lien social par un fil, je veux ici rendre hommage et leur dire que leur action est non seulement utile et nécessaire, mais qu’elle est souvent vitale.

La population des précaires est diverse.

D’un côté, une minorité qui a toujours été dans la « galère » – la perte précoce des parents, le passage d’institution en institution, parfois la prison, la drogue, l’alcool, la maltraitance.

De l’autre côté, la majorité des exclus, constituée de personnes qui, comme elles le disent, étaient « normales », avant de glisser dans la pauvreté.
Elles avaient un travail, un conjoint, un logement…


Voir en ligne : La suite de l’article...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux