Investissement à impact social : l’ONES alerte sur les dérives graves de ce mode de financement d’origine anglo-saxon

Santé, social, solidarité nationale
> Investissement à impact social : l’ONES alerte sur les dérives graves de ce mode de financement d’origine anglo-saxon

Publié le mercredi 14 décembre 2016

La secrétaire d’État en charge de l’économie sociale et solidaire vient de lancer un appel à projet pour mettre en œuvre des « contrats à impact social ». Ce mode de financement représente un risque majeur pour le secteur social et le médico-social. C’est une dérive qui a de graves conséquences que l’ONES [1] appelle à dénoncer et à refuser.

De quoi s’agit-il ?
Concrètement il s’agit de faire financer par des investisseurs privés des actions sociales relevant jusqu’alors du financement du secteur public (État, collectivités, établissements publics, etc ) . Les investisseurs privés (banques, épargnants, fonds de retraite, fonds « pétroliers », fonds de placements collectifs…) avancent les fonds et le retour sur investissement est conditionné par la réussite des objectifs fixés.


Voir en ligne : La suite sur le site d’origine...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer


[1Organisation nationale des éducateurs spécialisés

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux