"L’ESS est politique" et avancée de la représentativité patronnale dans l’ESS au menu... Entre autres !

Editorial du 12 décembre 2016

Editoriaux des lettres d’information hebdomadaires
> "L’ESS est politique" et avancée de la représentativité patronnale dans l’ESS au menu... Entre autres !

Publié le lundi 12 décembre 2016

Note de l'article

N’oubliez pas notre assemblée générale, elle aura lieu le 05 janvier 2017 à 18h00 dans les locaux de l’EMI-CFD à Paris (20ième).. Prochainement, nous mettrons en ligne notre rapport d’AG. Car Ressources Solidaires applique l’une des valeurs de l’ESS ; la transparence. Chiffres, comptes, vous saurez tout. Et vous comprendrez que nous soutenir est important pour l’ESS !

ALORS REJOIGNEZ NOUS ET SOUTENEZ VOTRE MEDIA !

PNG - 4.1 ko


La Mutualité Française continue avec méthode sa stratégie pour la campagne présidentielle. Pendant que les candidats se proposent ou sont élus par les primaires, la FNMF tient le micro et promeut sa vision des relations au sein de la protection sociale. Et par exemple, que les complémentaires (et donc les mutuelles) soient considérées comme financeurs/payeurs et non comme "adjointes" des régimes obligatoires. Revendication aussi vieille que la sécurité sociale, en face de programmes de candidats ou apprentis candidats qui parlent beaucoup du système de soins.
Jean-François Draperi nous offre dans un de ses éditoriaux de la revue RECMA un rappel de la nécessaire complémentarité entre l’individu et le collectif dans l’ESS. Et d’apporter un éclairage intéressant à la position de l’UDES sur le poids des accords de branche (Position qui rompait avec les autres positions patronales) dans les discussions de la loi Travail / El Khomri. Rappelez que l’ESS est politique, nous le faisons régulièrement. Là, c’est Monsieur Draperi, donc, forcément...
La semaine passée, nous vous avons montré le discours de F Hollande lors de la signature des 2 premiers « Social Impact Bonds » (SIB, ou CIS pour « Contrats à impact social »). Ce "nouveau" dispositif d’inspiration américaine proche du "venture capital" s’est lancée et certaines grosses organisations du médico-social se sont montrées intéressées. ATTAC a publié un communiqué dénonçant les dangers de ce dispositif en le comparant avec les partenariats Public / Privé qui, finalement, font porter le risque exclusif sur la puissance publique et permettent de rémunérer à (quasi) coups sûrs les intermédiaires financiers, les évaluateurs et les investisseurs.

Nous parlions plus haut de l’UDES et ses positions sur la loi Travail. L’UDES continue son travail de reconnaissance, pas à pas, porte par porte. Début décembre, l’UDES a été inclue au sein du Conseil d’orientation pour l’emploi (COE) dans le groupe des partenaires sociaux et non plus en tant que personnalité qualifiée (Décidée en avril 2013). Et attend de rejoindre deux autres commissions ; la Commission nationale de la négociation collective (CNNC) et le Conseil d’orientation des conditions de travail (COCT)
Dans la loi de finances récemment votée, l’article 19 bis permet aux "branches professionnelles d’organiser la mutualisation des risques en prévoyance ../.. en co-désignant - avec les entreprises - au moins deux organismes assureurs". Cette mutualisation selon l’UDES permettra de rationaliser les coûts et de permettre à tous de profiter des avantages quelque soit la taille de l’entreprise. Cela permet également à l’UDES, par la voix de son président, de repositionner la branche son "rôle de régulation au bénéfice des employeurs et des salariés".

Les détracteurs de l’ESS la voient en "amateur", en "petite quantité", en "fait dans son garage"... Comme tout ce qui tourne autour de l’open-source et du libre. Dans un article intéressant (Qui gratte un peu de temps en temps quand même) sur la revue "Techniques de l’ingénieur" (Cela doit être sérieux !), l’auteur explique la différence entre open-source et logiciel libre et indique que la France est très bien placée en open-source et possède les ressources pour l’être encore plus. Donc de l’activité économique et de l’emploi...

Bonne lecture !
Bonne semaines !


Voir en ligne : Retrouvez la lettre d’information hebdomadaire de Ressources Solidaires

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

1 vote
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux