L’ESS et le secteur public

Certains des interviewés n’ont pas manqué d’indiquer qu’ils pourraient travailler dans le secteur public s’ils ne trouvaient pas d’emploi dans l’ESS. En effet, l’ESS est plus ou moins liée avec le secteur public, d’où cet intérêt des acteurs de l’ESS pour celui-ci. Alors en quoi l’ESS et le secteur public se ressemblent et en quoi se différencient-ils ? Réponse.

Camille Pasquier confirme cet intérêt “Je pourrais également travailler dans le secteur public, si la structure respecte mes valeurs. Selon moi il y a un lien avec le secteur public, puisque toutes les associations d’aide aux enfants en difficulté dépendent de l’aide sociale à l’enfance qui vient de l’Etat”.

“Le secteur public se rapproche par nature du secteur de l’ESS”

Hubert Sallé apporte son explication sur la ressemblance entre les deux secteurs “Selon moi, le secteur public se rapproche par nature du secteur de l’ESS par la vocation même de Service Public, au delà des structures et des ministères spécifiques au social, à la famille et à la solidarité”.
Mathieu Hély, maître de conférence en sociologie à l’université Paris Ouest-Nanterre et coauteur avec Fanny Darbus d’une étude “Travailler dans l’ESS”, connait bien le sujet, il nous livre son avis “Les caractéristiques des personnes qui travaillent dans l’ESS sont proches de celles des fonctionnaires, notamment l’âge, le sexe, le niveau de diplômes élevé. Outre, ces premières similitudes, j’ai remarqué d’après une étude que l’on a mené sur des personnes qui se destinent à travailler dans l’ESS, qu’elles ont une origine sociale particulière, c’est à dire que pour beaucoup d’entre ces personnes, leurs parents étaient issus de la fonction publique."

Ce qui s’explique par le fait que dans l’ESS on valorise beaucoup le don de soi, l’engagement, le générosité... qui sont aussi des valeurs importantes dans le secteur public. Les gens qui se destinent à ce secteur n’y vont pas par hasard. Je l’interprète comme le fait que l’ESS fasse figure d’alternative aux jeunes diplômés, qui auraient pu dans un autre contexte historique, devenir prof des écoles, infirmiers, salariés du public.
Mais à cause de la conjoncture, le nombre de postes à pourvoir a diminué. Et c’est dans l’ESS que l’ont peut retrouver des postes assez proches quand, on regarde la structure des professions dans les associations, surtout dans les métiers du social, dans l’animation dans le sport”
.

“Les perspectives de carrière sont plus incertaines dans l’ESS que dans le secteur public”

Bien que les deux secteurs soient similaires, une grande difference subsiste comme il le souligne La différence est énorme, dans le secteur public, il y a une sécurité de l’emploi, un statut d’agent public titulaire, alors que dans les associations notamment, c’est l’exact opposé, les emplois sont davantage à temps partiel et moins bien rémunérés, donc les perspectives de carrière sont beaucoup plus précaires et incertaines dans l’ESS que dans le secteur public”.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Jessica Chanteux

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux