L’Ecole de la République est incontournable pour la cohésion sociale !

L’économie sociale partenaire de l’école de la République (ESPER)
> L’Ecole de la République est incontournable pour la cohésion sociale !

Publié le vendredi 26 septembre 2014

Force est de constater que l’intérêt supérieur de l’enfant, l’accès de tous à l’éducation et l’Ecole de la République laïque, gratuite et obligatoire passent après l’intérêt immédiat de la communication…

Le discours politique ambiant de dénigrement systématique de l’Ecole publique – mise en avant du négatif, de la caricature et souvent de l’outrance à l’endroit des éducateurs, des jeunes et de leurs parents - a deux vocations : alimenter les extrêmes et discréditer l’Ecole de la République.

Pourtant, plusieurs centaines de milliers de jeunes ont fait leurs rentrées avec des personnels, des parents, des éducateurs qui ne ménagent pas leurs efforts pour faire que les jeunes générations aient tous accès à une éducation de qualité, même si des difficultés demeurent : il y encore des postes vacants, et des classes chargées.

La réalité, c’est que, au quotidien, les services de l’Etat, les collectivités locales et les associations travaillent de concert. Rares pourtant ont été les illustrations de ce travail dans la séquence médiatique actuelle. Or, nombreuses sont les associations qui ont par exemple travaillé avec les communes pour organiser la rentrée, l’accueil périscolaire, à travailler sur les territoires en complémentarité pour mettre en oeuvre au quotidien la solidarité dans notre pays.

Mais deux focus ont largement dominé dans les médias :
- Les propos indignes et les écrits scandaleux à l’endroit de la nouvelle ministre de l’éducation nationale et de la recherche, qui doivent être combattus avec la plus grande fermeté car ils ne font pas honneur à la République encore moins à son Ecole laïque et gratuite.
- Des premiers magistrats des villes qui ne souhaitent pas respecter la Loi de la République sur les nouveaux rythmes scolaires, ou même de certains qui sont prêts à entraver publiquement le droit inaliénable de tout enfant à l’éducation en "cadenassant" les écoles violant ainsi la convention internationale des droits de l’enfant dont on fête les 25 ans ?

L’ESPER et ses organisations membres rappellent à l’occasion de leur séminaire de rentrée qu’ils resteront vigilants quant aux coups portés à l’Ecole de tous et combattront sans relâche les propos racistes, antisémites, anti-républicains qui visent à jeter le discrédit sur l’Ecole publique..

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux