L’Etat et l’UNIFED signent une convention cadre sur les emplois d’avenir et la formation des jeunes bénéficiaires

Unifed - Unir et Fédérer
> L’Etat et l’UNIFED signent une convention cadre sur les emplois d’avenir et la formation des jeunes bénéficiaires

Publié le vendredi 21 décembre 2012

Michel SAPIN, ministre du Travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du
dialogue social, Benoît HAMON, ministre délégué chargé de l’Economie sociale et solidaire et de
la consommation, et Alain CARREE, Président de l’UNIFED, ont signé le 21 décembre 2012 une
convention cadre portant sur la mise en œuvre des emplois d’avenir au sein de la branche
sanitaire, sociale, médico-sociale privée à but non lucratif et leurs engagements en matière de
formation professionnelle des jeunes bénéficiaires.

Face aux difficultés d’insertion professionnelle des jeunes, qui affectent tout
particulièrement ceux qui sont peu ou pas qualifiés, le gouvernement a agi avec détermination en
créant le dispositif des emplois d’avenir. Essentiellement mis en œuvre dans les collectivités
locales et dans l’Economie sociale et solidaire, sa réussite nécessite la mobilisation collective et
l’engagement des acteurs professionnels des secteurs concernés. La branche sanitaire, sociale et
médico-sociale privée à but non lucratif en fait partie.

Benoît Hamon a pour sa part salué la qualité du dispositif mis en place par l’UNIFED pour faciliter
l’intégration et la formation des jeunes recrutés en qualifiant d’exemplaire leur démarche. Le
ministre délégué a également rappelé la portée du dispositif pour tous les jeunes, principalement
peu qualifiés mais également ouvert à titre dérogatoire aux diplômés des quartiers et des zones
rurales en déshérence économique.

La convention signée entre l’Etat et l’UNIFED repose donc sur des engagements
réciproques visant la promotion des emplois d’avenir pour faciliter les recrutements et la
mobilisation des outils d’observation de la branche (analyses des activités, métiers, territoires). Elle
permettra également de dégager des financements suffisants pour assurer la formation des
jeunes, augmentant les possibilités de pérenniser les emplois créés par les associations et
établissements fédérés par la Croix Rouge Française, la FEGAPEI, la FEHAP, la Fédération
UNICANCER et le SYNEAS.

L’UNIFED s’engage à favoriser une insertion dans l’emploi durable des jeunes à travers la
mise en œuvre de « parcours d’avenir » qui sont des parcours de professionnalisation intégrés et
qui mobilisent les dispositifs de formation et d’ingénierie de la branche.

Dans ce cadre, l’OPCA de
la branche, UNIFAF, réservera notamment dès 2013, 5 millions d’euros sur ses ressources
propres pour les salariés en emploi d’avenir.

En conclusion, Michel SAPIN a rappelé la mobilisation du gouvernement dans le
déploiement des emplois d’avenir. Les ministres ont réalisé plus de 50 déplacements pour
parrainer des emplois d’avenir sur tout le territoire national. Des employeurs, associations,
collectivités, établissements publics ont déjà pris des engagements à hauteur de plus de 20 000
recrutements de jeunes en emploi d’avenir en moins de deux mois.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Sandra Macoine (UNIFED)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux