L’année de césure reconnait le droit à l’engagement pendant les études

Education populaire, citoyenneté, sport
> L’année de césure reconnait le droit à l’engagement pendant les études

Publié le jeudi 13 août 2015

Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et Thierry Mandon, secrétaire d’État chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ont signé, le 22 juillet, la circulaire relative à la mise en œuvre d’une période de césure au cours des formations relevant de l’enseignement supérieur. Ce texte a été publié le 23 juillet au Bulletin officiel de l’Éducation nationale et au Bulletin officiel de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative.

Cette circulaire offre aux étudiants qui le souhaitent la possibilité de réaliser une période de césure considérée comme une suspension du parcours universitaire, d’une durée comprise entre 6 mois et un an.


Voir en ligne : La suite de l’article...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux