L’association des Rencontres du Mont-Blanc fête ses 10 ans d’engagement pour la reconnaissance de l’ESS dans le monde

Les rencontres du Mont Blanc
> L’association des Rencontres du Mont-Blanc fête ses 10 ans d’engagement pour la reconnaissance de l’ESS dans le monde

Publié le jeudi 5 novembre 2015

Les premières Rencontres du Mont-Blanc - Forum International des Dirigeants de l’Economie Sociale et Solidaire ont débuté en 2005 à 35 participants pour en rassembler près de 500, les 26, 27 et 28 novembre prochains à Chamonix. 10 ans après sa création, la mission de l’association est d’apporter la preuve par l’exemple que l’économie sociale et solidaire (ESS) rend possible d’entreprendre autrement, en cohérence avec un objectif global de développement durable. Elle contribue ainsi à mettre en lumière les nouveaux entrepreneurs qui construisent les formes d’économies alternatives de demain.

10 ans de réflexion partis d’un constat paradoxal de l’Economie Sociale et Solidaire : les organisations de l’économie sociale et solidaire, présentes dans le monde entier, étaient peu visibles sur la scène internationale et coopéraient peu entre elles. Il fallait changer la donne !

10 ans de prospective, d’échanges de stratégies et de projets, entre dirigeants de tous les continents. Les Rencontres du Mont-Blanc sont devenus le RDV international bisannuel des dirigeants de l’ESS qui traite de thématiques transversales et fédératrices :
- 2005 : « L’économie sociale, acteur de la globalisation ? Comment être vu, entendu et reconnu ? »
- 2007 : « Consommer, produire et distribuer durablement les énergies »
- 2009 : « Comment nourrir la planète ? »
- 2011 : « L’économie sociale : un nouveau modèle de développement... sur le chemin de Rio 2012 »
- 2013 : « Changer le cap de la mondialisation avec l’économie sociale et solidaire ! »
- 2015 : « L’Economie Sociale et Solidaire pour le développement humain et durable des villes et des territoires »

10 ans de mobilisation pour contribuer à faire reconnaitre que l’ESS a aujourd’hui un poids majeur dans l’économie française :
- 10 % du PIB
- près de 10 % des emplois
- avec 2,35 millions de salariés
- pour environ 200 000 entreprises

Et mondiale :
- 1 milliard de coopérateurs
- les 300 plus grandes coopératives ayant ensemble un chiffre d’affaire de plus de 2 000 milliards de dollars

10 ans de concrétisation avec la naissance de ce qui est devenu l’agora des projets, plateforme collaborative, destinée à favoriser la naissance et le partage de projets transfrontières de l’Economie Sociale et Solidaire.

10 ans d’évolution des politiques publiques et des législations dans le monde pour permettre à cette ‘autre économie’ d’émerger davantage. Les coopératives, mutuelles, associations, fondations et autres formes d’entrepreneuriat collectif dans le monde, se veulent aujourd’hui une réponse solide aux défis actuels.

- En Europe, de nombreux pays ont d’ores et déjà leur loi-cadre visant à mieux définir le champ de l’ESS et lui permettre de se développer, comme en France, au Portugal, en Espagne, en Belgique, en Grèce et bientôt au Luxembourg, au Maroc ou au Costa Rica.
- Outre-Atlantique, le Québec possède également sa loi-cadre dans ce domaine.
- En Amérique Latine, l’Equateur, le Mexique, la Colombie et l’Honduras n’ont pas attendu pour être innovants dans le domaine. Le Brésil et l’Argentine comptent aussi des décrets impliquant le secteur de l’ESS.

C’est ce mouvement qu’il faut encore amplifier, c’est un des objectifs que s’est donnée la déclaration commune adoptée par le Groupe Pilote International de l’Economie Sociale et Solidaire (créé sur la proposition du Forum International des Dirigeants de l’Economie Sociale et Solidaire) sous la présidence effective de François Hollande, Président de la République française, le 28 septembre à New-York, lors de la 70ème AG de l’ONU.

10 ans d’expertise au plus haut niveau de la gouvernance mondiale. Véritable acteur de réflexion et catalyseur d’innovations de l’ESS, l’association des Rencontres du Mont-Blanc (RMB) – Forum International des Dirigeants de l’ESS est sollicitée auprès des plus hautes instances internationales :
- l’association bénéficie ainsi du statut consultatif spécial auprès du Conseil Economique et Social des Nations Unies (ECOSOC),
- elle est membre observateur de la Task Force Inter-Agences de l’ONU sur l’ESS, rassemblant une vingtaine d’organisations de l’ONU,
- Elle dispose d’un comité scientifique qui réuni 35 universitaires et chercheurs du monde entier.

« Dans un moment où tout le monde est frappé par les dérives d’un système dominant, l’économie sociale et solidaire révèle sa force et sa singularité face à la volatilité des entreprises traditionnelles, et souvent fragiles face aux différentes crises financière et économique que nous traversons. L’économie sociale et solidaire, par la nature même de ses principes de gouvernance, propose un autre modèle. Et, à la veille de la COP21, la mission de l’association des Rencontres du Mont-Blanc prend d’autant plus de sens que toute la société est en recherche de solutions concrètes et alternatives pour changer de paradigme. L’ESS est clairement porteuse de ce renouveau et nous espérons rassembler non pas des centaines mais des milliers de dirigeants dans les 10 prochaines années… » Conclut Thierry Jeantet, président des RMB.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mélanie Luchtens (Rencontres du Mont Blanc)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux