L’économie sociale et solidaire : une autre manière de faire société, Sylvie Mayer

Ce qu’en pensent les partis politiques ?
> L’économie sociale et solidaire : une autre manière de faire société, Sylvie Mayer

Publié le jeudi 13 février 2014

Les formules de reprise d’entreprise par les salariés, société coopérative participative (SCOP) et société d’intérêt collectif (SCIC) sont des alternatives d’avenir.

L’ économie française est composée d’un tissu d’entreprises et de services de formes et de tailles diverses. Si de très grandes entreprises d’utilité publique doivent être nationalisées, si de grands services publics doivent être démocratisés et modernisés, il reste un réseau multiforme et multitailles d’entreprises petites et moyennes dont il est intéressant de regarder l’avenir.

Beaucoup de ces entreprises sont aujourd’hui sous-traitantes, étranglées par des grands groupes, par des taux d’intérêt bancaires exorbitants. Elles ne sont pas forcément vertueuses dans leurs relations avec leurs salariés, mais la plupart des dirigeants propriétaires des petites et moyennes entreprises (PME), petites et moyennes industries (PMI) et très petites entreprises (TPE) sont attachés à la bonne marche de leur entreprise, ce qui passe par l’intérêt que les salariés portent eux aussi à l’entreprise et à leur implication.


Voir en ligne : Blog de médiapart du 03/02/14

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux