L’économie solidaire … un projet de société à valoriser

Réseau européen d’économie sociale et solidaire
> L’économie solidaire … un projet de société à valoriser

Publié le lundi 26 novembre 2012

Même si l’Union Européenne persiste dans la voie de l’orthodoxie financière, on sent bien quelques fléchissements en direction d’un capitalisme plus humain et (un peu) plus soucieux de son impact sociétal. Ainsi vont les initiatives en direction de la responsabilité sociale de l’entreprise, de l’innovation sociale, de l’entreprise sociale ou du social business. Ces dernières sont en plein boom et maîtrisent totalement l’art de la communication avec le soutien financier (très minime et) très valorisé des entreprises classiques et de leurs fondations. Sur l’air de « il n’y a plus d’argent public, vive la redistribution directe privée » (et les avantages fiscaux qui vont avec).

Pendant que ces organisations tiennent le haut du pavé (médiatique), et on ne peut évidemment que saluer positivement ces initiatives qui encouragent l’entrepreneuriat social, l’économie solidaire et sa grande cousine de l’économie sociale peinent à afficher la modernité de leurs initiatives qui ne répondent pas seulement à l’amélioration de leur compétitivité sur le marché mais à tisser du lien social, à créer des emplois et à améliorer le bien-être des communautés dans les territoires. L’économie sociale et solidaire s’est largement fondée sur des valeurs d’émancipation des travailleurs, de gouvernance collective et de démocratie économique. Avec plus récemment, de réelles préoccupations environnementales, d’équilibre Nord/Sud, de parité, d’inclusion sociale, etc. Voilà un vrai projet moderne qui construit un réel projet de société où la concurrence libre et non faussée ne constitue pas le socle d’actions !

Il nous faut donc renforcer la visibilité de nos activités, les mailler en réseaux et élaborer des stratégies d’inter-coopérations. C’est ce que nous avons commencé à faire au sein du RIPESS Europe avec notre secrétaire exécutif Pol Vidal qui va partir à la rencontre des membres et mieux faire remonter cette réalité avec ses aspirations et ses besoins auxquels nous apporteront des perspectives d’avenir collectives, ancrées dans les territoires et qui donneront une envie de faire ensemble. Après une visite en Catalogne, ce sera au tour de la région française Midi-Pyrénées, puis de la Hongrie. Résultats à suivre dans les prochains numéros.

En attendant, bonne lecture de cette newsletter n°3

Eric Lavillunière
Coordinateur général du RIPESS Europe

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux