L’égalité pour tous, un droit fondamental

Confédération Générale du Travail
> L’égalité pour tous, un droit fondamental

Publié le mardi 11 février 2014

Depuis de longs mois déjà, des groupes de concitoyens intégristes liés à des groupes innommables d’extrême droite se battent contre les droits d’autres citoyens et de fait, contre notre démocratie puisqu’ils luttent contre « la liberté, l’égalité, la fraternité » et la laïcité. Avant-hier et hier, leur cible était le mariage entre les personnes de même sexe, le rapport Estrella, le droit à l’avortement, l’homoparentalité, la PMA (Procréation Médicalement Assistée), l’éducation à la sexualité, l’égalité femmes-hommes.

Aujourd’hui constitués en mouvement politique quasi européen, ces lobbys font pression tant sur l’Union Européenne, qui les écoute depuis longtemps, que sur les états européens laïques comme la France qui leur a donné certains droits, comme les prières collectives de rue, le soir, il y a quelques mois.

Si ces lobbys réactionnaires ne constituent qu’une minorité en France et ne représentent qu’un petit pourcentage de la population (alors même que 57% de la population favorable à la PMA -Sondage Harris Interactive pour LCP Assemblée Nationale- du 05/02/14), leurs cercles de pressions sont efficaces et très importants. En effet, le lendemain même des excitations collectives des anti-droits le gouvernement cède face à cette minorité en retirant le projet de la Loi Famille dont la question de la PMA.

Aujourd’hui, ces révoltés du dimanche s’attaquent à l’ABCD de l’égalité à l’école « propangandants » que l’institution allait forcer leur progéniture à devenir transgenre, homosexuel, bisexuel, femmes et hommes libres et égaux en droits !

C’est bien dès l’école pourtant qu’il faut agir, éduquer, lutter contre les stéréotypes de tous genres contre les inégalités filles-garçons, les inégalités en général, contre les discriminations et violences liées au sexe, à l’orientation sexuelle et l’identité de genre, contre l’ensemble des discriminations. C’est bien dans ce lieu, que la République Laïque se doit de prévenir, aider, guider la jeunesse victime ou non, lui montrer le chemin du soi, de l’autre ; l’éduquer à la tolérance et au respect mutuel de chacun-chacune et de toutes et tous. Faut-il rappeler l’importance du suicide chez les jeunes homosexuel-les ?

C’est bien là encore qu’il faut agir pour l’égalité filles-garçons, à tous les niveaux, afin que, notamment, les choix de filières de formations ne soient plus guidés par les stéréotypes sociaux et les préjugés, afin de gagner la mixité des filières professionnelles pour qu’un jour l’égalité femmes-hommes soit une réalité dans l’entreprise, qu’elle soit privée ou publique ; soit une réalité dans la vie privée. Pour qu’un jour, plus aucune violence physique, verbale, psychologique ne puisse être entreprise à l’égard d’une femme par son compagnon. Pour qu’un jour enfin, des hommes cessent de tuer leurs compagnes sous le regard quasi indifférent de la société encore très sexiste et patriarcale.

Syndicat de transformation sociale, de lutte contre l’ensemble des discriminations, syndicat dans lequel l’émancipation de chacune et chacun est primordiale, la CGT soutient fermement l’ABCD de l’égalité, demande au Ministère de l’éducation nationale de réaffirmer sa volonté d’agir. La CGT exige que la question de la PMA soit discutée à l’Assemblée Nationale via des amendements.

Il n’est pas du rôle de l’exécutif de dire aux représentants du peuple ce qu’ils ont à dire ou à faire ! C’est ça la Démocratie !

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

La CGT

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux