L’ennui extrême dit bore-out, pire que le burn out ?

Conditions de travail, sécurité et maladies professionnelles
> L’ennui extrême dit bore-out, pire que le burn out ?

Publié le mardi 30 juin 2015

Au bureau, il est vécu comme une source de stress qui peut avoir des conséquences graves sur la santé. En version 2.0, il est plus scruté que jamais. L’ennui, nouveau mal du siècle ?

C’est le nouveau mot choc qui fait trembler les patrons et noircit les pages psycho des magazines. Souvent présenté comme l’inverse du burn-out, le "bore-out" qualifie le fait de tourner en rond au bureau, de s’ennuyer au point de se rendre malade physiquement et psychologiquement. "En réalité, ce ne sont pas des contraires, mais deux phénomènes distincts dont les conséquences sont semblables, et qui peuvent même se regrouper", explique Philippe Zawieja, auteur du Burn-out, qui vient de paraître dans la collection Que sais-je ?, aux éditions PUF.

Le bore-out est un trouble psychologique engendré par le manque de travail, l’ennui et, par conséquent, l’absence de satisfaction dans le cadre professionnel.


Voir en ligne : L’Express du 29/06/15 par Mina Soundiram et Clémence Godillot

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux