L’entreprise de dépossession. Entretien avec Danièle Linhart

Management / Encadrement / Mobilité
> L’entreprise de dépossession. Entretien avec Danièle Linhart

Publié le mercredi 3 juin 2015

Du taylorisme au management moderne, les modèles d’organisation du travail ont toujours cherché, selon Danièle Linhart, à déposséder les salariés de leurs savoirs professionnels. Cette dépossession dans le travail est aujourd’hui également subjective, ce qui la rend très difficile à combattre.

Une approche sociologique du travail

Danièle Linhart : Après mon bac, un passage par hypokhâgne et science-po, je me suis orientée vers la sociologie qui démarrait à l’époque et je suis arrivée à Nanterre dans les bonnes années en 1967-68, dans le même TP que toute la bande de Cohn-Bendit. Il y avait ces grands chamboulements de la société française dont j’étais, à ma façon, partie prenante, plutôt comme sympathisante maoïste. J’ai très vite pensé que si on voulait vraiment comprendre la société, cela passait par le monde du travail. J’étais très influencée par les sociologues qu’on étudiait à l’époque et qui disaient effectivement que l’on comprenait une société à travers le filtre du travail, que c’était l’activité majeure, noble. Donc je me suis orientée tout de suite vers la sociologie du travail où j’avais des assistants comme Jean Baudrillard ou Pierre Tripier et des professeurs comme Alain Touraine, Michel Crozier...


Voir en ligne : La vie des idées du 22/05/15 par Laurent Aucher & Frédérique Barnier

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux