L’historique de recherches Google exploité à tort pour assigner à résidence ?

Revue de presse de Ess toujours plus net
> L’historique de recherches Google exploité à tort pour assigner à résidence ?

Publié le vendredi 18 décembre 2015

Au moins une personne assignée à résidence l’aurait été, abusivement, sur la base de recherches effectuées sur Google. L’assignation a été levée trois semaines plus tard à la demande de son avocat.

« C’est une quasi-certitude », nous confie l’avocat marseillais Me Laurent Bartolomei. Pour décider d’assigner à résidence l’un de ses clients au motif de l’état d’urgence, les services du ministère de l’Intérieur auraient exploité son historique de recherches Google obtenu dans des conditions mystérieuses. Une pratique d’autant plus gênante que les services de renseignement n’ont pas cherché à comprendre le contexte des requêtes suspectes qu’il avait saisies.


Voir en ligne : Numerama du 16/12/15 par Guillaume Champeau

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

L’ESS toujours plus NET(te) !

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux