La CGPME regrette la position du Medef lors des négociations sur la modernisation du dialogue social

Syndicats d’employeurs
> La CGPME regrette la position du Medef lors des négociations sur la modernisation du dialogue social

Publié le mardi 27 janvier 2015

Note de l'article

Le nouveau président de la CGPME, François Asselin, a regretté aujourd’hui que le Medef n’ait pas compris "dès le départ (...) quelle était la position des PME" lors des négociations sur la modernisation du dialogue social, qui se sont soldées par un échec.

"Nous aurions aimé, dès le départ, que nos amis du Medef comprennent quelle était la position des petites et moyennes entreprises", a déclaré M. Asselin sur Radio Classique, marquant un long silence avant de s’exprimer sur la responsabilité du Mouvement des entreprises de France dans l’échec de la négociation sur le dialogue social en entreprise.


Voir en ligne : Le Figaro du 21/01/15

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

1 vote
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux