La Cour des comptes analyse l’échec du contrat de génération

Politique de l’emploi
> La Cour des comptes analyse l’échec du contrat de génération

Publié le vendredi 12 février 2016

"Peu lisible", "complexe à mettre en œuvre", sans parler des effets d’aubaine... le contrat de génération lancé en mars 2013 n’a jamais pris son envol. 40.000 contrats étaient signés en juillet 2015 sur un objectif de 500.000 à fin 2017. Dans son rapport public annuel publié le 10 février 2016, la Cour des comptes analyse les raisons de cet échec. Elle propose de l’abandonner ou de le revoir en profondeur.

Le "contrat de génération" devait être une des mesures phares du quinquennat dans la lutte contre le chômage, au côté des emplois d’avenir. Lancé en mars 2013, il vise à encourager les entreprises à recruter en CDI un jeune de moins de 26 ans tout en maintenant en emploi un senior. Il prévoit dans ce cas, pour les entreprises de moins de 300 salariés, une aide de 4.000 euros par contrat et par an pendant trois ans, qui est doublée pour les employeurs qui recrutent un candidat de chaque tranche d’âge.


Voir en ligne : Localtis du 11/02/16 par Emilie Zapalski

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux