La Fondation du bénévolat : une refondation au service d’un bénévolat d’excellence

Fondation du bénévolat
> La Fondation du bénévolat : une refondation au service d’un bénévolat d’excellence

Publié le mardi 29 décembre 2015

Créée par décret 5 mai 1995,la Fondation du Bénévolat a pour but d’encourager, de promouvoir et de valoriser les bénévoles.

Reconnue d’utilité publique, cette fondation est présidée depuis juin 2015 par M. Michel Chopinaud, fonctionnaire du ministère des sports.

Membre fondateur, sans responsabilité politique, c’est en conscience que Michel Chopinaud a accepté la responsabilité de présider cette Fondation, dans la mesure où il lui serait possible d’engager une réforme en profondeur, en rupture, tant sur les instances que sur le projet, pour répondre aux attentes du ministère de l’Intérieur.

C’est dans ce contexte qu’il a mis en œuvre un changement des statuts pour donner les gages nécessaires aux autorités compétences concernant la neutralité politique de la Fondation et procéder au renouvellement de l’ensemble des membres du Conseil d’Administration.

Les nouveaux statuts prévoient d’intégrer au Conseil d’Administration, un commissaire du Gouvernement et deux représentants paritaires de l’Assemblée nationale et du Sénat. Les statuts seront votés le 11 janvier prochain. Un organigramme sera également présenté.
Le réseau des délégués territoriaux est également en renouvellement. Aucune activité politique ne saurait être compatible avec leurs mandats. Un règlement intérieur modifié précisera leurs droits et devoirs en qualité de représentants de la Fondation dans les territoires.

L’association créée en 2008 pour apporter les moyens financiers, matériels et techniques à la Fondation, les « Amis de la Fondation », ainsi que ses membres, ne font plus partie de la Fondation. La Fondation du Bénévolat ne saurait répondre des actions de cette instance qui s’appelle désormais le Cercle national des Bénévoles.

En parallèle de ces premières actions, une étude a été confiée à M. Guy Haïk, Fondateur d’HEC bénévolat. Celui-ci présentera ses conclusions en janvier prochain. Cette démarche est accompagnée d’une réduction drastique des coûts de fonctionnement.

Ces actions structurelles permettront à la Fondation de mettre en œuvre son nouveau projet fondé sur la transparence - ses comptes sont publics - et l’excellence au service des bénévoles et des projets innovants portés par les associations. La première action est la mise en place d’une assistance juridique.

Par ailleurs, l’attribution des Palmes du Bénévolat 2016 sera profondément réformée et intégrera de nouveaux critères avec des jurys régionaux.

Au-delà de la reconnaissance, l’objectif est de valoriser l’innovation bénévole auprès de nouveaux partenaires apportant leurs concours au développement des projets.
Son ambition est de se placer en intermédiaire facilitateur, garant de la qualité des initiatives bénévoles, aussi bien auprès des institutions que des entreprises.

La Fondation du bénévolat a 20 ans. Elle tire les conclusions de son passé. C’est avec détermination et une éthique sans ambiguïté qu’elle s’engage dans son renouveau, au service des bénévoles, de leurs actions et des territoires.

Elle invite quiconque intéressé par ses travaux à venir la rencontrer et vous donne rendez-vous à partir du 11 janvier prochain.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux