La France veut soutenir la compétitivité du "crowdfunding", la banque 2.0

Finances solidaires / Micro crédit / monnaies solidaires / Fundraising
> La France veut soutenir la compétitivité du "crowdfunding", la banque 2.0

Publié le vendredi 6 septembre 2013

Le crowdfunding s’invitera prochainement dans l’agenda européen. Le gouvernement français prend les devants avec un projet de loi qui devrait permettre aux plateformes de financement participatif d’être compétitives en Europe.

L’assouplissement de la réglementation du « crowdfunding » est lancé en France. Le 4 septembre, le ministre de l’Économie et des finances, Pierre Moscovici, a présenté un projet de loi de simplification de la vie des entreprises, qui doit entre autres donner aux plateformes de financement participatif un statut adapté à leur activité.

Un nouveau mode de financement de projet

Au travers de plates-formes en ligne, des porteurs de projets et des particuliers prêts à les financer sont mis en relation. Un moyen pour les projets culturels, de développement ou innovants qui peinent parfois à obtenir des financements auprès des banques, de rencontrer leurs investisseurs ou mécènes. De son côté, le gouvernement français y voit une opportunité de libérer le crédit pour les petites entreprises et les startups, un enjeu fort de son agenda.


Voir en ligne : Euractive du 05/09/13 par Cécile Barbière

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux