La LMDE demande un plan d’urgence pour la santé des étudiants

La Mutuelle des Etudiants
> La LMDE demande un plan d’urgence pour la santé des étudiants

Publié le vendredi 3 mai 2013

Si des centaines de milliers d’étudiants se consacrent actuellement aux révisions des partiels du second semestre, la LMDE s’alarme quant à elle au sujet de leurs grandissantes difficultés d’accès aux soins et propose en conséquence l’établissement d’un plan d’urgence pour la santé des jeunes.
La création de centres de santé universitaire

Si la LMDE sera prochainement adossée à la Mutuelle Générale de l’Éducation Nationale afin d’assurer sa pérennité, elle conservera néanmoins une réelle indépendance et continuera à défendre les droits des 920 000 étudiants dont elle assure la gestion de la protection sociale obligatoire. Elle s’est d’ailleurs récemment réjouie de la promesse formulée par Madame la Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche à l’occasion du quatre-vingt-troisième Congrès de l’Union Nationale des Étudiants de France. Geneviève Fioraso s’est effectivement engagée en faveur de l’ouverture d’une trentaine de centres de santé universitaire d’ici la fin de l’année prochaine. La LMDE considère qu’il s’agit d’un premier pas satisfaisant mais évidemment insuffisant au regard des grandes difficultés rencontrées par les étudiants dans l’accès aux soins. Il convient effectivement de rappeler que 34% des étudiants renoncent aujourd’hui à l’opportunité de se soigner pour des raisons strictement financières. La première mutuelle étudiante hexagonale souligne également l’existence de fortes disparités régionales dans l’accès aux soins.
Des mesures pour l’accès à la santé des étudiants

Au-delà de la transformation progressive de chaque Service Universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé (SUMPPS) en centre de santé universitaire, la LMDE sollicite François Hollande et le Gouvernement de Jean-Marc Ayrault dans l’optique de la mise en place d’un plan d’urgence au profit de la santé des jeunes. En ce sens, la seule mutuelle étudiante à dimension nationale dresse une liste de mesures d’urgence qui pourraient améliorer aussi significativement que rapidement l’accès à la santé des étudiants. Afin de remédier à la problématique selon laquelle 19% d’entre eux sont complètement dépourvus d’une complémentaire santé, la LMDE propose par exemple l’émission d’un chèque santé national d’une valeur de 200 €uro. De plus s’agissant des étudiants âgés de moins de 28 ans, elle envisage non seulement un accès de droit au tarif opposable de la Sécurité Sociale mais aussi l’exonération des franchises médicales et de la Taxe Spéciale sur les Conventions d’Assurance (TSCA). Face à cette situation pour le moins préoccupante, certains regrettent que la Loi de sécurisation de l’emploi prévoyant notamment la généralisation de l’accès à une complémentaire santé pour tous les salariés ne contienne pas un volet consacré aux étudiants car ils se retrouvent d’une certaine manière exclus des bénéfices sociaux de ce nouveau dispositif.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux