La LMDE interpelle les candidats aux élections municipales

La Mutuelle des Etudiants
> La LMDE interpelle les candidats aux élections municipales

Publié le vendredi 14 mars 2014

Note de l'article

Alors que la situation sanitaire et sociale des jeunes n’a cessé de se dégrader depuis le début de la crise économique, les élections municipales des 23 et 30 mars prochain doivent être l’occasion d’apporter des réponses locales aux problématiques rencontrées par les jeunes.

Une situation sanitaire préoccupante

Les jeunes peinent à subvenir à leurs besoins. Près d’1 jeune sur 2 n’a pas les ressources financières pour faire face à ses dépenses mensuelles [1]. De ce fait, les jeunes sont amenés à effectuer des arbitrages dans leurs dépenses. Ces derniers sont bien souvent défavorables à leur santé : 1 jeune sur 3 a déjà renoncé à consulter un médecin [2].

En outre, les jeunes découvrent un système de protection sociale fragilisé et qui peine à répondre à leur situation ; aujourd’hui la sécurité sociale ne rembourse, par exemple, plus qu’un euro sur deux s’agissant de la médecine de ville. De plus, les jeunes ne parviennent pas à maitriser son fonctionnement, complexifié par les réformes successives de l’Assurance Maladie. Enfin, les politiques de prévention conduites à leur égard sont aujourd’hui trop peu nombreuses, seuls 2% des dépenses de santé en France y sont consacrées.

L’intervention sanitaire auprès des jeunes et leur accompagnement sont pourtant des démarches essentielles, c’est en effet durant cette période que se forgent les habitudes en matière de santé.

Répondre localement aux besoins des jeunes : la LMDE interpelle les candidats aux élections municipales !

Par leur périmètre d’action, les communes ont la possibilité de mettre en œuvre des politiques répondant aux besoins sanitaires et sociaux des jeunes. A l’occasion des élections municipales, la LMDE, fait aux candidats trois propositions :
- Lever les barrières culturelles et sociales des jeunes par un accompagnement renforcé dans leur autonomie sanitaire par la mise en place de dispositifs d’accueils lors de la rentrée universitaire,
- Lever les barrières financières à l’accès aux soins en mettant en place des structures garantissant l’accès à des consultations médicales à moindre coût dans l’ensemble des municipalités.
- Enfin, rénover les pratiques de prévention lors des soirées festives via des dispositifs innovants de prévention et d’éducation à la santé.

Les besoins des jeunes devront être entendus

Forte de son expertise et de son implantation sur l’ensemble du territoire métropolitain et ultramarin, la LMDE s’adresse donc aux candidats et candidates aux élections municipales afin de sensibiliser les villes sur leur rôle pivot en matière de réduction des inégalités de santé. Pour améliorer la santé des jeunes, il est désormais temps de passer aux actes !

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer


[1Enquête Conditions de Vie 2013, Observatoire de la Vie Etudiante

[2Enquête nationale, santé et conditions de vie des étudiants, LMDE, 2012

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

1 vote
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Séverine Deschodt (La Mutuelle des Etudiants)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux