La NEF, première banque éthique "française" ?

Société Financière la Nef
> La NEF, première banque éthique "française" ?

Publié le mardi 13 mai 2014

Entre le 22 avril et le 20 mai, minimum 10 000 des 33 400 sociétaires de la Société financière la Nef sont invités à voter pour opérer la modification de ses statuts qui permettra à l’établissement de devenir la première « banque éthique » française.

Pourquoi une « banque éthique » ?

Aujourd’hui, plus de 95% des mouvements financiers sur le marché mondial sont d’ordre spéculatif, pour moins de 5% qui sont directement liés à l’économie réelle. Cette spéculation a des effets désastreux sur l’emploi, sur l’environnement, sur l’accroissement des inégalités. Alors que les finances publiques sont au plus bas, mettant en péril l’économie de nombreux pays européens, près de 5 800 milliards d’euros seraient placés dans les paradis fiscaux, soit 8 % du patrimoine financier mondial des ménages. Or, la plupart des banques françaises participent à cette évasion de fonds qui prive chaque année la France de plusieurs milliards de recettes fiscales. Proposer un service bancaire totalement transparent, où les fonds des épargnants sont exclusivement utilisés pour financer des projets reliés à l’économie réelle, à forte valeur sociale ou environnementale, est devenu indispensable. La société française a besoin de mobiliser des fonds pour résoudre les crises auxquelles nous sommes confrontés. Les banques doivent jouer leur rôle pour le permettre.

Comment la Nef peut-elle devenir une « banque éthique » ?

Unique en France, la Nef est une société financière qui offre des solutions d’épargne et de crédit dédiées à l’environnement et à l’économie solidaire. Dans le cadre de l’évolution de la réglementation européenne sur les établissements financiers, la Nef est en capacité d’effectuer tous types d’opérations bancaires depuis le 1er janvier 2014, dont la gestion des livrets et des comptes-courants. Cependant, ses statuts l’en empêchent. Pour lever cette contrainte juridique et proposer à ses sociétaires une modification de ses statuts, la Nef organise une Assemblée Générale Extraordinaire (AGE) le 24 mai 2014 à Nantes (44). Afin que celle-ci puisse valablement délibérer, un quorum d’au moins 10 000 sociétaires votants est nécessaire.

Dans ce contexte, la Nef a lancé une vaste campagne de mobilisation intitulée : « Je vote pour la première banque éthique ». En moins de deux semaines près de 5 000 d’entre eux ont déjà voté et le mouvement continue. Alors que la responsabilité des banques et de la finance dans la crise économique, écologique et sociale est de plus en plus souvent évoquée, la création d’une « banque éthique » en France suscite un véritable engouement. France 3, France 5, Radio Classique, la Croix, ont déjà relayé la campagne de mobilisation de la Nef.

Consulter le Manifeste pour une banque éthique rédigé par la Nef

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux