La Prévention spécialisée prend ses responsabilités

Santé, social, solidarité nationale
> La Prévention spécialisée prend ses responsabilités

Publié le mercredi 20 janvier 2016

Suite aux attentats de novembre, les éducateurs de Prévention spécialisée ont pris leurs responsabilités en étant fortement présents auprès des jeunes et des habitants des territoires sur lesquels ils interviennent. En Métropole comme en Outre-mer, les éducateurs sont à l’écoute et dans la discussion pour expliquer les événements et apaiser les craintes des jeunes. Massivement, les habitants de ces territoires restent très inquiets par les amalgames faits entre jeunes musulmans et jeunes radicalisés.

Les associations et structures gérant des services de Prévention spécialisée ont pris leurs responsabilités en offrant avec leurs partenaires des espaces de réflexion pour favoriser l’émergence d’un discours sensé et éducatif. Elles relayent les réactions des jeunes auprès des autorités locales pour les aider à construire une parole politique adéquate ou encore en participant à la mise en place des cellules préfectorales de traitement des situations de radicalisation.

Bien avant les attentats, le CNLAPS a pris ses responsabilités en initiant un travail avec les acteurs de l’ensemble de la profession sur les processus de radicalisation, le diagnostic territorial, les critères de repérages et les processus de ré affiliation des jeunes endoctrinés.

Suite à aux attentats, le CNLAPS poursuit son engagement en lançant une réflexion sur les méthodes de travail éducatives auprès des jeunes enfermés dans des pratiques religieuses rigides portant atteinte au vivre ensemble et sur les processus de construction identitaire.

L’accompagnement éducatif porté par la Prévention spécialisée fait grandir les adolescents, prévient les processus de désocialisation et de rupture.
Le développement social local porté par la Prévention spécialisée contribue au lien et à la cohésion sociale, et aide à prévenir le décrochage citoyen des jeunes.

Suite à ces tragiques événements, toute la profession attend que les autorités publiques prennent leurs responsabilités en maintenant les postes de travail sur les territoires, où ils sont parfois fortement menacés, voire ont déjà disparus.


Voir en ligne : En savoir plus ?

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Eric Riederer (CNLAPS)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux