La Branche des organismes de formation a présenté son étude sur l’impact de la digitalisation sur les métiers des organismes de formation

Discussions RH et emploi
> La Branche des organismes de formation a présenté son étude sur l’impact de la digitalisation sur les métiers des organismes de formation

Publié le jeudi 19 janvier 2017

Le 9 janvier 2017, l’Observatoire prospectif de la Branche des organismes de formation a présenté son étude sur l’impact de la digitalisation sur les métiers des organismes de formation. La Branche des organismes de formation est l’une des quarante premières branches de France et représente plus de 115 000 salariés. Cette étude révèle une prise de conscience partagée des impacts du digital sur l’organisation, les métiers et les compétences du secteur de la formation professionnelle.

Conscient des enjeux que représente la transformation numérique pour le secteur de la formation professionnelle, l’Observatoire de la Branche vient de présenter une étude sur l’impact de la digitalisation sur les métiers des organismes de formation. Cette étude, réalisée par le cabinet Ambroise Bouteille et associés, apporte un éclairage sur les enjeux prospectifs liés à la digitalisation et sur les stratégies adoptées par les organismes de formation pour tirer parti de cette transformation.

Elle a été présentée dans les locaux de Malakoff Médéric le 9 janvier 2017 devant une centaine d’auditeurs (dirigeants d’organismes de formation, OPCA, représentants syndicaux, représentants de la DGEFP et journalistes), en présence de Joël Ruiz, Directeur général d’AGEFOS PME qui a apporté un soutien technique et financier à l’étude. Cette dernière reflète une prise de conscience, partagée par les partenaires sociaux, des impacts du digital sur le secteur de la formation professionnelle à l’instar de tous les secteurs économiques. En effet, « Les organismes de formation sont des entreprises comme les autres » a rappelé Jacques Bahry, Vice-Président du Comité Paritaire de pilotage de l’Observatoire de la Branche (CPPO).

Cette étude inédite est globale : elle prend en compte la vision des dirigeants d’organismes de formation et celle des formateurs. Plus des 2/3 des organismes de formation interrogés considèrent la digitalisation comme une transformation irréversible. De même, plus des 2/3 des formateurs estiment que la digitalisation a un impact sur leurs besoins en compétences. Les responsables de formation et formateurs partagent également le constat selon lequel la formation entièrement digitalisée n’est pas une approche pédagogique adaptée à tous les apprenants. Ainsi, les parcours de formation proposés par les organismes de formation, sont pour 72% d’entre eux composés de formation présentielle avec l’utilisation d’outils numériques.

Pour Martine Gourdin, Présidente du CPPO, « Le constat est unanime et partagé. La transformation du digital est irréversible pour notre secteur. Notre Branche est pleinement mobilisée et engagée pour appréhender et anticiper ces mutations, nous lançons ainsi une nouvelle étude visant à identifier et cartographier plus précisément les métiers et compétences des organismes de formation touchés par la digitalisation ».


Voir en ligne : En savoir plus ?

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux