La clause Molière remporte une première manche devant la justice

Recrutement / Recherche / Employabilité
> La clause Molière remporte une première manche devant la justice

Publié le jeudi 13 juillet 2017

Une juge des référés du tribunal administratif de Nantes a validé la « clause Molière » qu’avait introduite la région Pays de la Loire pour imposer l’usage du français sur un chantier par le biais d’interprètes.

Le président de la région, Bruno Retailleau (Les Républicains), s’est réjoui lundi que « les Pays de la Loire soient la première région de France à obtenir une telle victoire ».

« C’est la victoire du bon sens : cette clause permet à la foi de protéger l’emploi local et les travailleurs étrangers qui ne parlent pas français (…), en luttant contre les effets dévastateurs de la directive sur les travailleurs détachés », dit-il dans un communiqué.


Voir en ligne : Euractive du 08/07/17

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux