La coopérative d’activités et d’emploi (CAE) : un cadre sécurisant pour se lancer

Coopératives d’Activités et d’Emplois
> La coopérative d’activités et d’emploi (CAE) : un cadre sécurisant pour se lancer

Publié le vendredi 2 septembre 2016

Etre autonome dans la création et le développement de son projet de création d’entreprise, tout en bénéficiant du statut de salarié, c’est possible en rejoignant une coopérative d’activités et d’emploi (CAE). Une façon sécurisée de se lancer. Explications.

Les coopératives d’activités et d’emploi (CAE) offrent à la fois un lieu et un statut aux porteurs de projet qui peuvent devenir "salariés-entrepreneurs" de la coopérative. Ils perçoivent ainsi un salaire, bénéficient d’une couverture sociale tout en testant leur activité et en profitant d’un accompagnement personnalisé. En contrepartie de tous ces services, ils versent une contribution à la coopérative (environ 10 % du chiffre d’affaires). Ils existent environ 110 CAE en France.


Voir en ligne : L’Express du 09/06/16 par Valérie Froger

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux