La démission de Rebsamen vire au boulet pour Hollande

Ministère du travail
> La démission de Rebsamen vire au boulet pour Hollande

Publié le mardi 18 août 2015

Le remplacement du ministre du Travail, redevenu maire de Dijon, est un vrai casse-tête politique pour François hollande et Manuel Valls.

Ils s’en seraient bien passé. Mercredi, à l’issue du Conseil des ministres, François Rebsamen remettra sa démission du gouvernement à François Hollande et Manuel Valls. Après plus d’un an passé au Travail, ce proche du Président a choisi de retourner à l’hôtel de ville de Dijon pour reprendre son poste de maire laissé vacant depuis la mort, en juillet, de son successeur Alain Millot. A première vue, trouver un remplaçant rue de Grenelle ne devrait pas poser de problème. Mais entre la crise agricole qui dure, des résultats économiques décevants et une aile gauche prête à reprendre sa guérilla parlementaire sur le prochain budget, le choix du successeur de Rebsamen s’annonce plus compliqué.
Quel timing ?

Selon l’Elysée, « ça va aller vite ». La seule chose certaine et annoncée est le jour de la démission de François Rebsamen : mercredi, à l’issue du Conseil des ministres de rentrée.


Voir en ligne : Libération du 18/08/15 par Lilian Alemagna

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux