La flexibilité du temps de travail, un cadeau empoisonné

Management / Encadrement / Mobilité
> La flexibilité du temps de travail, un cadeau empoisonné

Publié le mercredi 21 septembre 2016

Si vous pouviez travailler aux horaires de votre choix, depuis le lieu que vous voulez, en profiteriez-vous pour passer plus de temps avec votre famille et vos amis ? Ou est-ce que vous travailleriez non-stop, le travail infusant peu à peu toutes les autres sphères de votre vie ?

Pour la plupart des gens, la flexibilité du temps de travail n’est même pas envisageable. Elle concerne à peine un tiers des salariés britanniques et seul un salarié sur cinq travaille parfois depuis son domicile. En Europe, 17 % des salariés ont des horaires flexibles : autrement dit, leurs horaires d’arrivée et de départ au bureau sont plus libres. Enfin, 5 % des salariés disposent d’une autonomie complète aussi bien sur leurs horaires d’arrivée et de départ que sur la durée de leur journée de travail.


Voir en ligne : The conversation du 15/09/16 par Heejung Chung

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux