La fraude aux cotisations sociales explose

Discussions RH et emploi
> La fraude aux cotisations sociales explose

Publié le vendredi 24 octobre 2014

Depuis 2007, ces nouvelles formes de fraude ont doublé et sont, selon la Cour des comptes, de plus en plus difficiles à combattre.

Les fraudeurs ne sont pas toujours ceux que l’on croit. Alors que la gruge des assurés sociaux, régulièrement dénoncée, est comprise entre 2 et 3 milliards d’euros par an, celle des employeurs serait près de dix fois plus importante, selon un rapport de la Cour des comptes à paraître mercredi. En effet, en 2012, le besoin de financement de l’ensemble de la Sécu (assurance chômage et retraites complémentaires comprises) se montait à 19 milliards d’euros. Autrement dit, si la fraude au paiement des cotisations sociales n’existait pas, non seulement il n’y aurait pas de déficit de la Sécu, mais l’ensemble des régimes présenteraient un léger excédent de 1 à 6 milliards d’euros...

Problème : les nouvelles formes de fraudes sont « difficiles à combattre », reconnaît la Cour. Notamment en raison de la mondialisation des échanges, du développement du marché unique européen – qui réunit des pays dont les niveaux de protection sociale sont « très inégaux » –, mais aussi à cause de l’augmentation des transactions dématérialisées.


Voir en ligne : Libération du 16/09/14 par Luc Peillon

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux