« La gestion du turn-over va devenir un enjeu de protection sociale »

02/07/13 par Emmanuelle Heidsieck

Miroir social
> « La gestion du turn-over va devenir un enjeu de protection sociale »

Publié le mercredi 10 juillet 2013

Depuis 2008, la portabilité des contrats de santé existait pour neuf mois. Avec l’ANI, on est passé à douze mois. Mais, la grande nouveauté, c’est que désormais le coût de ce dispositif est intégré directement dans la cotisation alors qu’auparavant, un salarié pouvait refuser la portabilité. « Les tarifs des contrats de complémentaire dans les entreprises vont mécaniquement augmenter de 5 à 8 % puisqu’ils doivent inclure la couverture pour un an des futurs salariés licenciés. S’il y a un gros plan social dans une entreprise et si rien n’est anticipé, les salariés qui restent peuvent se retrouver avec des hausses de tarifs significatives l’année suivante. Là encore, il va être très important de pouvoir mutualiser cette hausse entre plusieurs branches, certaines en croissance et d’autres en difficulté. Cela va changer la donne : la gestion du turn-over va devenir un enjeu de protection sociale. C’est complètement inédit », explique Sylvain Coriat, directeur des assurances de personnes d’Allianz France.


Voir en ligne : La suite de l’article par ici...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux