La percée des coopératives d’intérêt collectif

Inter réseau SCIC
> La percée des coopératives d’intérêt collectif

Publié le vendredi 11 décembre 2015

Depuis quatre ans, leur nombre a doublé. Les Scic ont le vent en poupe. Leur capacité à associer des parties prenantes d’un territoire ou d’un secteur, en vue du développement d’une activité économique d’intérêt général, en fait un habile outil de cohésion sociale et de développement local.

Ce n’est certes pas un raz de marée. Mais le seuil des 500 sociétés coopératives d’intérêt collectif devrait être franchi l’an prochain. Les Scic sont en passe de se forger une belle place dans le paysage des entreprises françaises. Près de quinze ans après la codification dans la loi de leurs statuts, les créations de ces structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) sont en augmentation constante. Leur nombre a même doublé ces quatre dernières années et cette croissance exponentielle n’est pas près de s’arrêter. La simplification de leur cadre légal, en 2012 et 2014, a aidé cette dynamique.


Voir en ligne : L’Humanité du 01/12/15 par Stéphane Guérard

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux