La professionnalisation des accompagnants des jeunes en situation de handicap est en route

Union Nationale des Syndicats Autonomes
> La professionnalisation des accompagnants des jeunes en situation de handicap est en route

Publié le mercredi 26 juin 2013

En effet ce mardi 25 juin, le rapport, rédigé par Pénélope KOMITES, sur la professionnalisation des accompagnants des jeunes en situation de handicap a été remis aux deux ministres déléguées George PAU LANGEVIN et Marie Arlette CARLOTTI.

Ce rapport traite de l’urgence à professionnaliser ces personnels et à les sortir de la précarité. La vision globale, de la petite enfance à l’insertion professionnelle, donne à l’accompagnement du jeune en situation de handicap une dimension spécifique de la problématique globale pour construire une société inclusive.

Le rapport répond en partie à un certain nombre d’orientations portées par l’UNSA :
- S’inscrire sans faille dans le droit commun pour les personnes en situation de handicap et pour les accompagnants.
- Prendre en considération le jeune dans la globalité de ses temps de vie, dans et hors du temps scolaire en fonction de ses projets de vie et de scolarisation.
- Développer l’autonomie du jeune.
- Assurer l’accompagnement du jeune jusqu’à son insertion dans la vie professionnelle ou sociale.
- Concevoir la fonction et l’emploi d’accompagnant, dans un cadre pérenne, avec un métier préparé, reconnu et inscrit dans une classification conventionnelle. Ce nouveau métier doit pouvoir permettre d’assurer à l’accompagnant une mobilité géographique mais aussi une mobilité professionnelle par les apports de la formation tout au long de la vie pour adapter sa qualification première à des interventions de même nature auprès de publics en situation de handicap, adultes ou personnes âgées, en tenant aussi compte des besoins spécifiques.
- Préparer l’accompagnant à travailler en partenariat avec d’autres professionnels intervenant auprès du jeune tant dans le cadre scolaire ou universitaire que dans les autres moments de la vie sociale comme les loisirs, les vacances, les pratiques culturelles ou sportives, l’engagement citoyen...

Cependant pour l’UNSA, il reste encore à travailler pour faire reconnaître le nouveau diplôme comme base d’un nouveau métier et que le cadre d’emploi retenu, un employeur unique départemental sous forme de GIP, assure aux accompagnants une stabilité d’emploi et un déroulement de carrière.

Souhaitons que les ministres s’emparent très vite de ce rapport pour voir sortir la première promotion d’accompagnant des Jeunes handicapés (AJH) en juin 2015

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Patricia Rejnero (UNSA)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux