La reconnaissance législative de l’économie sociale et solidaire

Ce qu’en pensent les partis politiques ?
> La reconnaissance législative de l’économie sociale et solidaire

Publié le lundi 28 juillet 2014

Le vote, prévu le 21 juillet 2014, de la loi sur l’économie sociale et solidaire marque la reconnaissance de l’entreprenariat social, trente ans après l’économie sociale et dix ans après l’économie solidaire. Une nouvelle étape dans la reconnaissance de la pluralité des formes économiques de la Nation.

Alors qu’elle puise sa source au début du XXe siècle, l’économie sociale et solidaire a vu son statut et son périmètre évoluer au fil des mutations sociétales et organisationnelles : ce parcours est jalonné par des marqueurs législatifs qu’il convient d’examiner.

La reconnaissance de l’économie sociale

Dès la fin des années 1960, les mouvements mutualistes et coopératifs s’unissent pour défendre les intérêts du secteur à but non lucratif, et constituent le Comité national de liaison des activités mutualistes coopératives, et associatives lorsque les associations rejoignent l’organisation. Cette dynamique aboutit à l’adoption d’une Charte de l’économie sociale, en 1980, puis à celle d’un décret portant création d’une Délégation à l’économie sociale, qui définit le cadre de celle-ci.


Voir en ligne : La suite de l’article...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux