La scop, un modèle de société qui a la cote

Autres activités de production, de distribution et de consommation
> La scop, un modèle de société qui a la cote

Publié le lundi 9 février 2015

Une Scop, c’est une société coopérative et participative. Elle peut se présenter sous plusieurs formes : SA, SARL ou SAS. Si ces termes juridiques paraissent pompeux, ils définissent simplement ici une société dont les salariés sont les associés majoritaires. L’avantage principal d’une société coopérative est que ses salariés en partagent les profits et les responsabilités. Comme dans une entreprise classique, un ou plusieurs gérants sont désignés, mais les dividendes seront distribués aux salariés, une partie des profits allant dans les réserves de l’entreprise. Impartageables et définitives, celles-ci contribuent à consolider les fonds propres de la Scop et à en assurer la pérennité.

Dans le cas de Sud Métal (lire ci-dessus), c’est suite à la cessation d’activité de l’entreprise dans laquelle ses actuels salariés travaillaient que s’est montée la société. Cela n’est pas sans rappeler un exemple qui a fait écho dans la région : l’ex-Pilpa.


Voir en ligne : La Dépêche du Midi du 23/01/15

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Territoires d’ESS

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux