La valorisation des compétences militantes dans l’entreprise

Management / Encadrement / Mobilité
> La valorisation des compétences militantes dans l’entreprise

Publié le vendredi 31 octobre 2014

Valoriser les compétences est un élément de qualité du dialogue social. C’est le parti pris de l’ORSE, Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises, dans un rapport, conçu comme un guide, sur la valorisation des acquis de cet engagement et où l’ORSE fait le tour des initiatives existantes.

Il s’appuie sur la Position commune du 9 avril 2008, reprise par la loi du 20 août 2008, sur la prise « en compte de l’expérience acquise dans l’exercice d’un mandat dans le déroulement de carrière » (position commune) et la négociation d’accord sur « les mesures à mettre en œuvre pour concilier la vie professionnelle avec la carrière syndicale et pour prendre en compte l’expérience acquise, dans le cadre de l’exercice de mandats, par les représentants du personnel ou élus dans leur évolution professionnelle » (loi). Cela doit même faire partie de la négociation triennale de la GPEC (gestion prévisionnelle des emplois et compétences) dans les entreprises de 300 salariés et plus.


Voir en ligne : Les clés du social du 29/10/14

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux