Lanceur d’alerte et loyauté vis à vis de l’employeur

Discussions RH et emploi
> Lanceur d’alerte et loyauté vis à vis de l’employeur

Publié le mercredi 7 décembre 2016

Le parlement a longuement discuté du statut du lanceur d’alerte dans le cadre de l’adoption de la loi « Sapin 2 ». Aux yeux de la société civile, la figure du lanceur d’alerte pose le problème de la loyauté vis-à-vis de son employeur. Or, la loyauté fait partie de ces valeurs universellement partagées dans la mesure où elle concerne le respect des anciens (des parents et de la famille) mais également le respect de la personne qui permet concrètement de se sustenter, à savoir son employeur.
Iatus entre les valeurs

La loyauté d’un salarié est mise à rude épreuve lorsque ce dernier constate un hiatus important entre, d’un côté, ses valeurs et/ou celles de la société et, de l’autre, les valeurs de l’entreprise.


Voir en ligne : The Conversation du 10/11/16 par Patrice Cailleba

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux