Laurent LAÏK réélu Président du Comité National des Entreprises d’Insertion (CNEI)

Fédération des entreprises d’insertion (Ex Comité National des Entreprises d’Insertion CNEI)
> Laurent LAÏK réélu Président du Comité National des Entreprises d’Insertion (CNEI)

Publié le vendredi 1er juillet 2011

Le Comité National des Entreprises d’Insertion (CNEI) a procédé à l’élection de son président et des membres du bureau fédéral lors de son assemblée générale le 28 juin. Laurent Laïk a été réélu Président du CNEI à la majorité des suffrages exprimés (34 voix sur 41 votes).

A 41 ans, Laurent Laïk est Directeur général du Groupe La Varappe, groupement d’entreprises d’insertion qui met à l’emploi des personnes exclues du monde du travail à travers des activités liées à l’environnement et aux énergies renouvelables. Le Groupe emploie 315 personnes dont 245 salariés en insertion, en équivalent temps plein. En 2010, 140 salariés quittent le Groupe la Varappe pour un emploi durable. Impliqué depuis plusieurs années dans la gouvernance du CNEI, Laurent Laïk entame son troisième mandat en tant que Président.

Un bilan positif…

Laurent Laïk a été réélu président sur la base du bilan positif de son action : l’université d’automne 2009, point de départ d’une importante réflexion sur le modèle de l’entreprise d’insertion et son évolution ; la refonte des outils de communication avec la mise en ligne du nouveau site Internet du CNEI, le remaniement tant sur le fond que sur la forme de l’Observatoire des entreprises d’insertion, le lancement de la lettre Info-Express à destination des adhérents ; la récente validation du référentiel AFAQ EI/ETTI co-construit avec l’AFNOR ; la dynamique collective impulsée associant systématiquement conseillers fédéraux, salariés des Unions régionales et du siège national.

… et des ambitions fortes

« Si beaucoup a été fait, il reste encore à faire pour défendre et promouvoir le modèle de l’entreprise d’insertion » a souligné Laurent Laïk lors de l’assemblée générale. Il a ainsi présenté le programme qui serait celui CNEI pour les deux ans à venir afin d’apporter des réponses à la hauteur des enjeux de l’exclusion. En premier lieu, convaincre les candidats à l’élection présidentielle 2012 de démultiplier la capacité des entreprises d’insertion et des entreprises de travail temporaire d’insertion à agir pour les exclus du marché du travail et qui passe par une hausse conséquente du financement unitaire et du volume de postes. En second lieu, promouvoir la certification AFNOR AFAQ EI/ETTI pour intensifier la professionnalisation des entreprises d’insertion et faire face à la concurrence notamment sur les clauses d’insertion. En troisième lieu, maintenir une réflexion permanente sur le modèle et les modes d’actions des entreprises d’insertion. En dernier lieu, poursuivre le développement des partenariats avec les branches professionnelles, les acteurs et réseaux de l’insertion par l’activité économique et, plus largement, de l’économie sociale et solidaire.

Le Président du CNEI sera appuyé dans sa mission par le bureau fédéral nouvellement élu le 28 juin, composé de : Yves BAILLEUX-MOREAU (La Compagnie des menuisiers 34, Languedoc-Roussillon), Kenny BERTONAZZI (Step, Aquitaine), Gwenn CAMBIEN (Emploi 02, Picardie), Christian CHANCEAU (Idées Travaux, Auvergne), Rachid CHERFAOUI (Chantiers Nature, Picardie), Nelly DEMASI (Courtechelle, Midi-Pyrénées), Dominique FIEVRE (DIESE, Pays de la Loire), Jean-François GONNOT (UREI Rhône-Alpes), Pierre GROSSET (Juratri, Franche-Comté), Dominique LEBAILLY (Alter, Bretagne), Fabrice PREAULT (Trait d’Union, Pays de la Loire), Michel SEXAUER (SCOPROXIM, Alsace), Patrick TUPHE (Bourgogne Intérim), Etienne WIROTH (Tri Vallées, Rhône-Alpes).

Le Comité National des Entreprises d’Insertion (CNEI)

Crée en 1988, le CNEI regroupe plus de 600 Entreprises d’Insertion et Entreprises de Travail Temporaire d’Insertion qui emploient chaque année 37.000 salariés répartis dans plus de 15 secteurs d’activité. Le CNEI s’attache à promouvoir les entreprises d’insertion (EI) et les représente auprès de l’Etat et des organisations professionnelles. Il participe à soutenir leur action et à mettre en commun leurs expériences pour favoriser l’accès à l’emploi durable des personnes rencontrant des difficultés professionnelles et sociales.

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Cendrine Duquenne (Fédération des entreprises d’insertion)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux