Le Compte Personnel de Formation, ou la difficulté de mise en œuvre des accords

Formation / Compétence
> Le Compte Personnel de Formation, ou la difficulté de mise en œuvre des accords

Publié le vendredi 18 septembre 2015

L’accord sur la formation professionnelle du 14 décembre 2013 et sa transcription en loi en 2014 ont modifié fondamentalement les principes et le fonctionnement de la formation professionnelle. En particulier il sort de la logique d’obligation fiscale au profit d’une logique d’investissement et crée le CPF (compte personnel de formation) avec la volonté de la maîtrise par l’individu d’une partie de ses possibilités de formation et tout autant d’élévation des niveaux de qualification des salariés. Deux changements ambitieux et particulièrement complexes à dominer par les salariés et les chefs d’entreprise !

De plus, ces changements interviennent alors que les mesures définies par les précédents accords et lois ne sont pas totalement montées en charge en donnant du temps au temps. Bref, tous les 5 ans, on change les bases du système. L’exemple du compte personnel de formation montre une fois de plus qu’une fois l’accord signé, tout ne fait que commencer...


Voir en ligne : Les clés du social du 16/09/15

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

Messages

  • Le Droit à la formation a été détruit pour les salariés de ce pays pour un invraisemblable compteur d’inaccessibles heures de formation.
    Il s’est agi d’abord pour le pouvoir politique de casser ce que le pouvoir précédent avait construit tout en prétendant faire encore mieux et plus social.
    Pas de chance il faut au moins 10 ans en France pour qu’un nouveau dispositif de formation commence à porter ses fruits (comme il est souligné dans cet article.)
    Le CPF (déja chassé par le futur CPA, encore plus "extraordinaire et social", est aussi un discret petit arrangement entre le hollandisme et le Medef pour faire baisser la cotisation formation obligatoire de 60 % dans les grandes entreprises.

    De cette bouillie sociale et règlementaire plus personne ne retrouve ses petits et les salariés des TPE (ou les plus précaires) sont laissés sans aucune formation ni espoir de développer leurs compétences professionnelles.

  • Le Compte personnel de formation à beaucoup de mal à se mettre en place c’est le moins que l’on puisse dire... Ce qui me surprend le plus c’est que notre nouvelle ministre ne semble pas particulièrement s’en soucier et qu’il n’y a plus de chef à la DGEFP... comment a-t-on peu en arriver là ?

    Voir en ligne : http://www.cpformation.com/

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux