Le MES et la loi sur l’économie sociale et solidaire

Mouvement pour l’économie solidaire
> Le MES et la loi sur l’économie sociale et solidaire

Publié le mercredi 27 août 2014

Le MOUVEMENT POUR L’ECONOMIE SOLIDAIRE se félicite de l’adoption par l’Assemblée Nationale de la Loi ESS. En effet, celle-ci reconnaît l’importance d’un secteur, précurseur de multiples évolutions socio-économiques.

Le MOUVEMENT POUR L’ECONOMIE SOLIDAIRE depuis 20 ans organise de façon coordonnée, par ses réseaux régionaux et ses réseaux nationaux thématiques, des acteurs pionniers sur le plan de l’entrepreunariat solidaire, des finances solidaires, des circuits courts, des services, de la culture, de la lutte contre les exclusions et de la coopération Nord/sud.

Le MOUVEMENT POUR L’ECONOMIE SOLIDAIRE considère que cette loi va permettre de donner davantage d’ampleur aux innovations socio-économiques grâce aux outils financiers et dispositifs prévus par cette loi. Depuis longtemps, ceux-ci étaient très en deçà des besoins du terrain, c’est donc un choix pertinent que de répondre à la demande des acteurs de nos territoires. Ces acteurs s’engagent pour répondre aux enjeux sociétaux et environnementaux, et notamment sur les questions centrales de l’emploi durable et du développement local, enjeux dont nous savons qu’ils sont liés à une crise profonde d’un modèle économique néo-libérale, qui provoque des fractures sociales et des inégalités évidentes tant au niveau national qu’international.

L’Économie sociale et solidaire propose un modèle économique aujourd’hui plus que jamais inspirant, novateur et porteur d’espoir pour les générations futures au delà de nos frontières. De nombreux acteurs (entreprises, autorités locales, chercheurs) se réunissent au sein du RIPESS, Réseau Intercontinental de Promotion de l’Economie Sociale et Solidaire et portent un plaidoyer commun aux Nations Unies afin de construire l’Agenda de Développement Durable Post 2015. L’Economie sociale et solidaire est proposée comme modèle favorisant les transitions démocratiques, économiques, climatiques.

Le MOUVEMENT POUR L’ECONOMIE SOLIDAIRE, dans cet esprit, veillera à ce que les décrets d’application permettent rapidement de créer un cadre de concertation, en adéquation avec les enjeux de notre société et ouvert à toutes les composantes d’une économie locale : entreprises, partenaires socio-économiques et institutionnels sans oublier les citoyens, principaux acteurs du changement et composants essentiels de l’Économie solidaire.

Le MOUVEMENT POUR L’ECONOMIE SOLIDAIRE persiste à considérer que la constitution par décret sur chaque région d’un Comité Régional de l’Économie sociale et solidaire (CORESS), co-animé par l’Etat et les chambres régionales de l’ESS, et composé de collectivités locales, réseaux d’acteurs et personnalités qualifiées permettra de mettre en acte les différentes parties de cette loi et d’instaurer autant une dynamique de consultation permanente qu’une vigilance sur la conformité avec les besoins des territoires.

Le MOUVEMENT POUR L’ECONOMIE SOLIDAIRE, grâce à ses membres continuera à s’investir pleinement au côté de l’Etat, des partenaires publics et privés et des acteurs sur les territoires afin de donner à cette économie, toute l’ampleur qu’elle mérite dans un cadre régional et européen.

Bruno Lasnier, Président

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux