Le RMI ou le RSA ne diminuent pas le taux d’emploi chez les jeunes

Les clés du social du 27/12/12

Chômage
> Le RMI ou le RSA ne diminuent pas le taux d’emploi chez les jeunes

Publié le lundi 7 janvier 2013

L’accès au RMI, puis au revenu de solidarité active (RSA) décourage-t-il certains jeunes de 25 ans de travailler ? Telle est la question posée.

On sait que l’accès comporte des conditions restrictives : le jeune majeur (18-25 ans), sans charge de famille, doit avoir travaillé au moins deux ans à temps plein au cours des trois années précédant la demande de RSA. Seuls 8 000 foyers bénéficiaient du RSA « jeunes » en janvier 2011. Parmi eux, plus des trois quarts étaient en activité.

Si l’existence des dispositions réservant une allocation aux jeunes de plus de 25 ans devait entraîner une désincitation au travail, cette désincitation devrait se traduire par un fléchissement du taux d’emploi des jeunes juste après 25 ans. Or, aucune rupture dans les taux d’emploi lors du passage à 25 ans n’apparaît entre 2004 et 2009, période de RMI.


Voir en ligne : La suite de l’article par ici...

Vous avez apprécié cet article ? Soutenez Ressources Solidaires :

Participer

Notez cet article et partagez-le avec votre réseau

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Guillaume Chocteau (Ressources Solidaires)

Mots clés

Ailleurs sur le site...

Proposer un contenu

Offres en cours

Postuler à une offre Diffuser une offre

Réseaux sociaux